4
Sep.

L’enseignement de la médecine à Pont-à-Mousson à l’époque de l’université (1592-1768) par Pierre Labrude



Dates et horaires

Le dimanche 4 septembre 2022
15h00 à 17h00



Lieu

AUDITORIUM DE LA MÉDIATHÈQUE
4 Rue de l'Institut Joseph Magot
54700 Pont-à-Mousson

Voir l'itinéraire


L'événement

Conférence

L’Université en Lorraine  fête cette année son 450ème anniversaire, à sa ville natale, Pont à Mousson. Fondée en 1572, l’université devient un véritable centre de foisonnement culturel participant au rayonnement de la ville, et ce durant 200 ans, jusqu’à son transfert à Nancy au 18ème siècle. Dans une volonté de mettre en avant l’histoire locale, la Mairie de Pont à Mousson organise, en partenariat avec l’Université de Lorraine, une série de temps forts destinés à tous.

Le 4 septembre, Pierre Labrude, Professeur honoraire de l’Université de Lorraine, membre associé du Centre régional universitaire lorrain d’histoire, président de l’Association des amis du musée de la santé de Lorraine, secrétaire perpétuel de l’Académie de Stanislas proposera une conférence destinée à tous intitulée :

L’enseignement de la médecine à Pont-à-Mousson à l’époque de l’université (1592-1768)

Au sein de l’université créée en 1572 à Pont-à-Mousson par une bulle papale, et qui est placée sous la responsabilité des jésuites, l’enseignement de la médecine est confié à des professeurs laïcs. L’année 1592 est traditionnellement admise comme étant celle du début des cours, qui ont lieu au domicile de Toussaint Fournier. C’est en 1598 que le premier doyen, Charles Lepois, est nommé et que la faculté est ouverte. L’université est florissante jusqu’à l’épidémie de peste qui accompagne les mouvements de troupes et les guerres du début du XVIIe siècle. Elle comporte à ce moment quatre, voire cinq chaires ou équivalent. L’institution a du mal à se relever de ses malheurs, mais le duc Léopold fait de nombreux efforts pour lui redonner son lustre. Sous Stanislas, à partir de 1752, elle doit subir la redoutable concurrence du Collège royal de médecine de Nancy et de son président et créateur, Charles Bagard. La mort du duc-roi permet à Louis XV de décider en 1768 de transférer l’université à Nancy.

La conférence envisagera successivement les conditions de la création de la faculté, ses enseignements et les professeurs qui ont occupé ses différentes chaires. Elle évoquera les réalisations qui ont illustré l’établissement, comme les ouvrages de Lepois ou le « fœtus mussipontain » de Pillement, sans omettre les périodes où Léopold et Stanislas règnent sur les duchés. Elle exposera, pour terminer, la concurrence générée par la naissance de l’institution médicale nancéienne, et la disparition de l’université mussipontaine, à la suite du transfèrement décidé par le pouvoir royal en 1768.


Informations pratiques

Événement gratuit.

mof_pam_450ul_p225x297_0322_hd
Organisé par
Université de Lorraine
Ville de Pont-à-Mousson
Période
Du 16e au 18e siècle 1500-1648 1649-1789
Thématique
de l'éducation et des sciences
de la médecine et de la santé
Lieu étudié
MEURTHE-ET-MOSELLE LORRAINE