21
Mai.
25
Sep.
En cours

Gaulois, idées reçues



Dates et horaires

Du samedi 21 mai 2022
Au dimanche 25 septembre 2022
Consulter notre site internet ou le programme pour les horaires détaillés



Lieu

Cour du Château
57100 Thionville

Voir l'itinéraire


L'événement

Exposition

L’expression « nos ancêtres les Gaulois » résonne dans toutes les mémoires et renvoie à l’image d’un guerrier musclé, cheveux au vent et moustache fournie ou, pour les plus jeunes, à un personnage de bande dessinée. Et c’est souvent la seule notion que nous ayons de ce peuple, ou plutôt de ces peuples celtes.
Bien que la période celte représente une part importante de l’histoire de la France, elle ne fut étudiée que très tardivement. Ce retard s’explique certainement par l’absence de données archéologiques et littéraires. Pendant longtemps, les Gaulois ne furent connus qu’à travers les textes romains, en particulier la Guerre des Gaules de Jules César. Lorsque les intellectuels et les artistes de la Renaissance s’intéressèrent à la période antique, seules les civilisations grecques et romaines, riches d’architecture, de sculpture et de littérature, sont étudiées et copiées.
Il faut attendre le XIXe siècle, marqué par la ferveur archéologique, et l’intérêt de Napoléon III qui entreprend un vaste programme de fouilles sur le territoire national, pour mettre enfin les Gaulois à l’honneur. La guerre de 1870 puis la IIIe République vont s’emparer de ces découvertes et faire des Gaulois le peuple fondateur de la nation. Vercingétorix devient l’incarnation de la résistance face à l’envahisseur et les racines chrétiennes, incarnées par Clovis dont se réclamaient tous les rois, sont oubliées, affirmant la laïcité de ce nouveau régime politique.
L’enseignement de l’histoire, devenu obligatoire dans les écoles primaires, véhicule donc une image des Gaulois beaucoup plus influencée par la vision politique qu’archéologique tout en conservant l’idée que l’occupation romaine a permis aux Celtes d’accéder à une civilisation digne de ce nom.
Et c’est cette idée qui restera figée dans les manuels scolaires ou les représentations artistiques pour encore plusieurs décennies.
L’évolution de l’archéologie, la multiplication des créations de zones urbaines et industrielles et l’étude scientifiques des collections anciennes permettent actuellement d’avoir une connaissance plus approfondie de ces nombreux peuples occupant la Gaule, un territoire comprenant la France mais aussi la Belgique, le Luxembourg, la Suisse et le Nord de l’Italie.


Informations pratiques

Ouvert du mardi au dimanche de 14h à 18h
Entrée Libre

276139322_1329370250807763_1731301250642183671_n
Organisé par
Musée archéologique du Pays Thionvillois
Période
Antiquité -52 à + 500 -800 à -52
Thématique
de l'administration et des institutions
de l'économie et du travail
des techniques social
Lieu étudié