15
Sep.
15
Jan.
En cours

Face au nazisme : le cas alsacien



Dates et horaires

Du jeudi 15 septembre 2022
Au dimanche 15 janvier 2023
Consulter notre site internet ou le programme pour les horaires détaillés



Lieu

6 place de la République
67000 Strasbourg

Voir l'itinéraire


L'événement

Exposition

L’exposition, Face au nazisme : le cas alsacien, propose une réflexion appuyée sur les derniers apports de l’historiographie récente sur les questions liées à la fois à la montée du nazisme dans les années 1930, à l’annexion de fait de l’Alsace et de la Moselle au sein du IIIe Reich et à l’après-guerre jusqu’aux questions mémorielles et historiques contemporaines. Cette sombre période de confrontation à l’une des plus terribles idéologies totalitaires du XXe siècle a laissé une marque profonde sur plusieurs générations au sein de la population et de la société alsaciennes ou mosellanes. Quatre-vingt ans après l’Incorporation de force qui reste à la fois un traumatisme mais aussi un sujet d’incompréhension entre mémoire nationales et mémoire locale, ce sont tous les aspects liés à l’installation brutale du national-socialisme dans la région qui sont interrogés dans le parcours de l’exposition.  

Au moment où la guerre et ses horreurs, le nationalisme aveugle ou la désinformation se trouvent au centre de notre actualité, l’exposition Face au nazisme : le cas alsacien, souhaite proposer des clés pour comprendre la manière dont l’Alsace placée aux premières lignes face à la montée du nazisme et des périls dans les années 1930, s’est positionnée dans les débats qui faisaient rage au sein du pouvoir de la IIIe République quant à  la position à adopter face à un voisin lancé sur le chemin de la remise en cause des traités et des équilibres géopolitiques.  

Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, la victoire rapide de l’offensive allemande en mai 1940 et l’entrée des troupes allemandes en Alsace et à Strasbourg en juin de la même année, forment un enchaînement d’événements qui remettent en cause l’équilibre du continent européen. En Alsace ou en Moselle, ce bouleversement se double d’une annexion de fait, non seulement à un autre Etat, mais surtout à un régime totalitaire qui entend imposer son idéologie et faire adhérer la population à ce nouveau système de valeurs sans aucun ménagement. Face à cette situation, certains restent passifs, d’autres au contraire choisissent l’adhésion ou au contraire la résistance. Tous subissent ces transformations brutales qui s’accompagnent d’une surveillance généralisée de la population, de répression, d’incorporation dans les diverses instances du parti NSDAP (Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei), dans l’armée ou les structures paramilitaires du régime comme la SS (Schutzstaffel) ou la Hitlerjugend (Jeunesse hitlérienne).  

La Libération marque une rupture définitive entre une bonne partie de l’Alsace ou de la Moselle et la culture allemande. L’épuration s’accompagne d’un rejet de ce qui pourrait rappeler la civilisation germanique. La découverte des horreurs pratiquées dans l’ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof, les drames des Malgré-Nous, des transplantations, des Malgré-Elles, marquent durablement les esprits mais sont le plus souvent tus comme le rappelle la fameuse pièce,  Enfin…Redde m’r nimm devun (Enfin n’en parlons plus). Quatre-vingt ans après ces événements, dans la poursuite du renouvellement historiographique sur la Seconde Guerre mondiale, de nouvelles questions sont abordées à la fois par les historiens et la société civile : elles concernent les activités de la Reichsuniversität, les spoliations, les transferts de populations à travers l’Europe ou l’idéologie de la Wehrmacht. Désormais, il s’agit d’en reparler, pour analyser ces tragiques événements à partir de sources et prendre le recul nécessaire pour mieux comprendre ce sombre passé et en tirer le nécessaire pour analyser notre propre actualité.  


Informations pratiques

Entrée libre – participation financière libre (sauf visites commentées : voir tarifs ci-dessous) 

6, place de la République – 67000 Strasbourg  

www.bnu.fr | |03.88.25.28.00  

 

Horaires  

Du lundi au samedi : 10h-19h  Le dimanche: 14h-19h  Fermée les jours fériés.  

Visites commentées 

Visite générale 

Les mercredis à 11h (à partir de septembre 2022) 

Les samedis à 17h (à partir d’octobre 2022) 

Visite approfondie 

Plus d’information sur les dates > bnu.fr 

Inscriptions  

Toutes les visites guidées sont sur réservation sur bnu.fr > billetterie.  

Tarifs : 3 € / pers. | 1€ (-18ans)  

Paiement sur place 

Pour les groupes et les scolaires, sur rendez-vous à l’adresse:   

Tarif : 35€/groupe jusqu’à 15 pers. max.  

Gratuit pour les scolaires  

affiche-face au nazisme-web-rvb
Organisé par
Bibliothèque Nationale Universitaire de Strasbourg
Période
Du 19e au 21e siècle 1914-1949
Thématique
Deuxième guerre mondiale
Lieu étudié
ALSACE