10
Oct.
16
Jan.

Exposition : “Napoléon, l’oeuvre civile” 1821-2021



Dates et horaires

Du dimanche 10 octobre 2021
Au dimanche 16 janvier 2022
Consulter notre site internet ou le programme pour les horaires détaillés



Lieu

La Tour aux Puces, Musée archéologique du Pays Thionvillois Rue Georges Ditsch
57100 Thionville

Voir l'itinéraire


L'événement

Exposition

Depuis quelque temps, l’empereur des Français de 1804 à 1815 voyait son état de santé se dégrader. Les médecins Archibald Arnott et Francesco Antommarchi ne pouvaient rien contre le mal qui le rongeait. Dès le mois d’avril 1821, le fidèle Montholon qui l’avait accompagné à Sainte-Hélène, prenait note du testament du petit caporal alors que l’abbé Angelo Vignali lui administrait l’extrême-onction. Le « général Bonaparte », tel l’appelaient les Britanniques, se mourrait. La fin était proche. Le 5 mai 1821, Napoléon 1er rendait son dernier souffle.
La nouvelle de la mort de Napoléon arrive en Europe en juillet. On peut considérer ce laps de temps comme long de nos jours, mais il ne faut pas oublier de Sainte-Hélène se situe dans l’hémisphère sud limitant les communications de toute nature. Le 3 juillet donc, la nouvelle parvient à Londres et deux jours plus tard à Paris. Six ans après le Congrès de Vienne et la réinstallation des Bourbons sur le trône de France, on aurait pu croire à des réjouissances bruyantes de la part des têtes couronnées européennes. Pourtant, force est de constater que la mesure fut de mise, tant en Angleterre qu’en France. Il faut dire que le jeune prince anglais attendait son couronnement qu’il voulait au moins aussi fastueux que celui de Napoléon en 1804 et que Louis XVIII tendait vers la modération pour ne pas attiser le bellicisme entre bonapartistes et monarchistes, la situation politique française étant alors assez tendue.
Si à l’aune de l’histoire de France, l’Empire ne représente que 10 années, 15 en comptant le Consulat, jamais la France n’aura connu sur une période aussi brève un aussi grand nombre de réformes tant institutionnelles qu’organisationnelles et ce dans tous les domaines : la justice, l’art, l’éducation et l’économie.

Ces décisions ayant réformé durablement la France sont dues à un homme dont les actions et décisions ne laissent personne indifférent. Certes, on reprochera à l’Empire son autoritarisme, les guerres, les morts. Mais l’œuvre civile du Premier consul devenu empereur ne peut être passée sous silence tant elle a marqué, et marque encore, le cadre de notre société. Qui plus est, appréhender une période historique nécessite également de s’immerger dans la France post révolutionnaire, entourée d’une Europe de princes la considérant comme une défiance.
Musée Tour aux Puces - ThionvilleMusée Tour aux Puces – Thionville
L’exposition « Napoléon, l’œuvre civile » reflétera l’inventaire d’un travail en profondeur ayant modernisé la France dont les principes régissent encore notre République. Cette reconstruction de la France a permis de fonder les bases d’un pays moderne, en réconciliant le peuple français après la période révolutionnaire. Ces fondements sont ceux du pays que nous connaissons encore aujourd’hui, 200 années plus tard.
Direction du patrimoine :
+33 (0)3 82 82 57 15
Plus d’informations : https://fondationnapoleon.org/activites-et-services/histoire/2021-annee-napoleon/2021-annee-napoleon-thionville/

annee_napoleon
Organisé par