7
Jan.

Conférence “LA STÉRÉOSCOPIE, la 3Ds” au Musée du Cinéma et de la Photographie



Dates et horaires

Le samedi 7 janvier 2017
Consulter notre site internet ou le programme pour les horaires détaillés



Lieu


54210 Saint-Nicolas-de-Port

Voir l'itinéraire


L'événement

Conférence

Dans le cadre de son cycle «LES SAMEDIS DU MUSÉE»

le Musée du Cinéma et de la Photographie, 10 rue Georges Rémy à Saint-Nicolas-de-Port, vous propose

samedi 07 janvier 2017 à 14 h 30

une conférence illustrée sur le thème:

«LA STÉRÉOSCOPIE, la 3Ds» par Serge GAUTHIER

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Pour tous renseignements sur cette conférence, sur le cycle ou sur les activités du Musée, consultez le site www.museecinemaphoto.com

Présentation de la conférence:

Depuis l’Antiquité, différents savants ont réfléchi à cette particularité que l’homme a de percevoir son environnement avec ses deux yeux, mais le premier appareil pour y examiner des dessins proposant une profondeur en STÉRÉOSCOPIE n’a fait son apparition en Angleterre qu’en 1838, c’est-à-dire une année environ avant que la photographie ne soit rendue publique. Mais il faut ajouter que sans la photographie, la stéréoscopie n’aurait pas connue tous les progrès que nous lui connaissons aujourd’hui, et cela peut encore s’améliorer.

C’est en France, mais après bien des refus de la part de scientifiques français (et oui: comme en Angleterre) d’y porter attention, que sera fabriquée la première série commerciale de stéréoscopes. Pour l’Angleterre, il a fallu que la Reine s’enthousiasma de ce qu’elle a pu y voir lors de l’Exposition Universelle de 1851 pour qu’enfin les opticiens de ce pays ne réparent leur erreur et se mettent à fabriquer des stéréoscopes. Les premières photos stéréo seront prises en deux fois sur des sujets toujours immobiles; des appareils stéréo, spécifiques pour la prise de vue, n’arriveront qu’à partir de 1853. Le cinéma en relief débutera au Etats-Unis, en 1922, puis en France vers 1935.

Ainsi, une fois advenues la photographie et la reconnaissance de l’intérêt de la stéréoscopie, des milliers de clichés stéréoscopiques (touristiques, historiques, scientifiques, …) seront proposés à la curiosité des populations. Pratiquement chaque famille tentera de posséder son stéréoscope, tenu à la main ou posé sur une table, pour y découvrir le monde dans ses vraies dimensions, et sans voyager elle-même.

C’est l’histoire et les matériels, les genres de photos en relief que cette technique a fait naître que vous allez pouvoir découvrir lors de la présente conférence-projection 2D-3D, accompagnée d’une exposition.

affiche_gauthier_janvier_2017__452x640_
Organisé par